Amar Saidani lâche le polisario et se range du côté marocain

Non seulement il déclare le Sahara occidental comme  » un territoire marocain  » , Amar Saidani dénonce les aides et soutiens apportés par l’Algérie au front polisario.

Il lance d’emblée que  » cet argent est dépensé par les membres du polisario dans des salons et hôtels de luxe . Et ces fonds auraient dû servir à développer des villes algériennes comme Tamanrasset, Souk Ahras. .. » .

Les relations entre l’Algérie et le Maroc sont plus grandes que toutes ces considérations, assène l’ancien secrétaire général du FLN, au cours de l’entretien accordé à TSA.

Il appelle à la réouverture des frontières algéro-marocaines dans les meilleurs délais et à la relance de la construction maghrébine.

En polémiste « assumé  » , il se dit prêt à faire face à la vague qui risque de découler de ses déclarations.

ABN

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer