Le diable montre son vrai visage et celui du…Maroc.

Le makhzen en a eu pour son compte, lui qui se félicitait de la normalisation aux relents de soumission avec l’entité sioniste, vient de découvrir l’image , l’authentique image et ses limites réelles reproduites par la carte géographique que brandissait sur les écrans des télévisions françaises, Benjamin Netanyahou: Une carte qui montre clairement un Maroc dans ses frontières et un Sahara occidental aussi grand que sa soif de liberté.

Non , Netanyahou, l’allié du makhzen ne s’est pas trompé. Il a dans son geste livré la seule vérité qu’il a dû produire durant toute sa vie politique: la reconnaissance de la carte officielle du Sahara occidental, celle adoptée par les instances internationales. Il a également remis le makhzen dans ses limites.

Au makhzen, la presse est déchaînée contre ce qu’elle considère comme un «acte de provocation» de la part du premier ministre d’un pays censé soutenir les appétits colonialistes du Maroc.

Pour une fois, le diable sioniste a croisé une vérité et s’y est totalement soumis.

Cela intervient à un moment où Netanyahou fait  justement l’objet d’une plainte  pour crimes de guerre et génocide commis contre les populations civiles de Gaza.

L’homme, voire le diable est de plus en plus affaibli aussi bien par une bonne partie de la population à Israël qu’au niveau de certaines nations occidentales.

Ces derniers jours, face à l’étendue des crimes hors du commun dont il s’est rendu coupable, 4 pays ont déjà réagi en actant leur reconnaissance officielle de l’État de Palestine. Il s’agit de l’Espagne, Irlande, Norvège et la Slovénie.

Craignant un effet boule de neige et se sentant isolé, le diable sioniste s’est vu offrir une tribune auprès des chaînes françaises, TF1 et LCI , deux écrans politiquement corrompus dans cette tragédie palestinienne qu’elles semblent vouloir ignorer ou du moins en minimiser l’impact .

L’opinion publique internationale découvre , avec le concours de TF1 et LCI le visage inhumain d’un tueur d’enfants qui a trouvé en France, un soutien criminel pour tenter de donner des «justificatifs » à des actes inqualifiables que l’histoire retiendra. Pour très longtemps.

Elle retiendra également la complicité de ces Arabes et d’un makhzen soumis. Une complicité active ayant pour nom de code: Normalisation.

Karim.A

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer