Face à un Hirak tenace : Tebboune veut-il surprendre son monde?

Il semble vouloir passer à la vitesse supérieure et chercherait à surprendre son monde.  Le président de la république qui donne toute l’impression d’être pratiquement seul dans l’action, devant un gouvernement qui paraît curieusement absent , est-il finalement en train de livrer des gages de sincérité en direction des voix de la contestation populaire ?

Il y a dans l’air comme des prémices d’une annonce que la présidence préparerait .

Difficile pour l’heure de prévoir la nature de ces décisions dont certaines sources  vantent déjà l’audace mais il est affirmé qu’ elles sont inscrites en droite ligne avec les exigences de la rue .

Le mouvement populaire qui reste déterminé dans ses revendications et tenace malgré toutes les épreuves va avoir une année d’existence dans quelques semaines.

Il a fait les preuves de son poids et sa force essentiellement celle que renvoie son caractère pacifique n’a pu laisser insensibles les tenants du pouvoir .  Teboune lui même étant arrivé au pouvoir par la grâce de cette mobilisation populaire . Il n’a d’ailleurs jamais caché sa sympathie pour le hirak .

D’ailleurs Tebboune , dans sa démarche, décline des offres de réformes qu’ il a voulues calquées sur les revendications du hirak. Il en a pratiquement fait une feuille de route qui vise vraisemblablement à montrer qu’ il serait en parfait accord avec ce que la contestation porte comme exigences.

Même si le choix des personnalités invitées aux rencontres à la présidence est totalement inopportun voire en déphasage total avec les appels de la rue qui prône la rupture, le nouveau locataire d’El Mouradia montre des signes positifs en terme de prédispositions censées désamorcer la crise.

Que peuvent bien porter comme solutions des hommes tels Taleb Ibrahimi, Mouloud Hamrouche, Benbitour, et les autres anciennes figures conviées au palais ?

Le mouvement populaire ne reconnaissant que ceux qui pourraient réellement être issus des carrés fidèles de la révolte et dont il est exigé de n’avoir jamais été associé au système.

Autant dire que l’ouverture entreprise sur cette voie par Tebboune est vouée à l’échec.  Et le président le sait . D’où probablement l’accélération annoncée qui pourrait à la veille de ce premier anniversaire du hirak créer la surprise.

Au registre des mesures d’apaisement, la libération de l’un des symboles de la révolte pacifique est particulièrement attendue . C’est assurément celle de Karim Tabbou qui pourrait aussi être accompagnée par Fodhil Boumala .

Par delà de  la libération ce lundi de samir Belarbi une des figures clés du hirak , ainsi que de celles précédemment entreprises en faveur de Lakhdar Bouregaa et du général à la retraite Hocine Benhadid, Tebboune marque  des points sur le  plan des mesures de détente tant réclamées .

Au début même de cette année , une vague de libération de pas moins de 76 détenus du hirak avait fait sensation et vite interprétée comme un autre acompte par lequel le pouvoir voulait détendre l’atmosphère bouillonnante d’une rue qui ne faiblissait guère dans les protestations qu’ elle portait.

 

Pourtant des actions contraires au discours officiel sont enregistrées sur le terrain notamment les vendredis . Des arrestations et intimidations des manifestants ainsi que le quadrillage systématique des accès de la capitale par les forces de l’ordre.  Des mesures totalement contradictoires avec ce que soutient officiellement le pouvoir.

ABN

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer