Positions de l’Algérie sur les dossiers malien, sahraoui, et libyen : L’ANP «approuve » et met en garde «certaines parties»

Avertissement sans équivoques: Les attaques répétées  contre l’Algérie via la mobilisation de certains relais aussi bien médiatiques que ceux  versés dans la propagande electronique sont bel et bien connues pour être nourries par une  source dont l’identité est largement établie.

Sans le nommer bien sûr, l’armée algérienne a en effet sévèrement mis en garde le Makhzen dans un long édito de la revue El Djeïch dans son dernier numéro de ce mois de mars.
« La position constante de l’Algérie sur les questions malienne, libyenne, sahraouie et palestinienne embarrasse et gêne de nombreuses parties», a en effet relevé la revue El Djeïch dans son dernier numéro, soutenant que ces parties ont «mobilisé leurs pions, leurs mercenaires et leurs médias» pour tenter de «jeter le discrédit sur (ces) positions immuables».

Des positions, a-t-elle poursuivi, que «l’Armée nationale populaire s’est jurée d’enraciner dans l’esprit et le cœur de chacun de ses éléments qui, à leur tour, ont fait le serment, avec toute l’ardeur de leur foi, de consentir le sacrifice au service de la Patrie, comme l’a réaffirmé Monsieur le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, le général de corps d’armée Saïd Chanegriha, lors des travaux du séminaire sur les +Guerres de nouvelle génération+».

La revue a rappelé, à ce titre, que le chef d’Etat-major de l’ANP a mis l’accent sur la nécessité de «placer l’intérêt suprême de la Nation au titre des priorités et renforcer le front contre toutes les campagnes tendancieuses visant, à dessein, à saper les fondements de notre unité nationale, notre souveraineté et notre stabilité».

«Il nous appartient donc à tous d’œuvrer avec dévouement et loyauté au service de la Patrie, par fidélité au serment fait aux Chouhada afin que l’Algérie demeure en permanence sûre, stable, forte et grande», a-t-il affirmé, cité dans l’éditorial.

La revue El Djeïch a estimé, à ce titre, que «quand les intentions sont sincères et que les volontés sont réelles, aucune contrainte ne pourra faire obstacle à la marche de la nouvelle Algérie», soulignant l’importance de «tirer les leçons de notre Histoire et nous inspirer de l’exemple des aînés ainsi que des sacrifices de nos valeureux Chouhada, pour remettre notre pays sur sa véritable voie» et ne pas «se préoccuper des suppôts de la tricherie, des hyènes de la fitna et des professionnels du mensonge, de la désinformation ainsi que tous ceux qui rêvent et croient en une Algérie disloquée et faible!».

«Telles les autruches, ils refusent, par arrogance, dédain et avec obstination de reconnaître que la nouvelle Algérie est devenue une réalité concrète qui trace son chemin avec sagesse, fermeté et confiance», a-t-elle ajouté, soutenant que «notre armée demeurera prête à défendre et à consentir le sacrifice pour l’intérêt suprême de la Nation».

Synthèse. Y.O

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer