Lingots d’or d’Ouyahia : le RCD appelle à l’ouverture d’une instruction judiciaire

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), appelle à l’ouverture d’une instruction judiciaire suite aux propos d’Ahmed Ouyahia sur les lingots d’or qu’il a reçus de certains émirs du Golfe.

« Les déclarations d’Ahmed Ouyahia sur les lingots d’or distribués par les émirs du Golf en reconnaissance aux parties de chasse à l’outarde que le pouvoir leur organise interpellent », estime ce vendredi 15 janvier, le parti de Mohcine Belabbas.

Pour lui, « l’ampleur de la corruption est loin d’être cernée ». C’est pourquoi, le RCD « exige l’ouverture d’une instruction judiciaire pour identifier l’ensemble des dirigeants bénéficiaires, estimer la valeur de ces pots de vin et situer les responsabilités », précise le parti à l’issue de la réunion de son secrétariat national.

Rappelons que l’ancien Premier ministre a révélé lors du procès en appel dans l’affaire du montage automobile et du financement occulte de la campagne électorale du 5e mandat avorté de Abdelaziz Bouteflika, avoir « reçu ces lingots d’or de la part des émirs du Golfe qui viennent chasser en Algérie, comme tous les responsables ». « Je les ai proposés à la Banque d’Algérie qui a refusé de les prendre. Je les ai alors vendus au marché noir pour 350 millions de dinars», a-t-il précisé en réponse aux questions du juge sur l’origine de sa fortune retrouvée dans son compte.

« Pour tourner la page de vingt ans de dilapidation des ressources de la Nation, d’une corruption éhontée, de passes droits à tous les niveaux, de déstructuration du tissu social et d’une gouvernance liberticide, il y a un Smig incompressible de mesures à prendre. Il passe par l’élargissement de tous les détenus d’opinion, la promotion de la solidarité sociale, l’effectivité de l’exercice des libertés garanties par un État de droit », a estimé le RCD.

Aziz.T

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer