Les meilleurs malades au monde…

Cette nouvelle Algérie qui est en train de prendre et reprendre forme en France.

Après nos malades , voici venu le tour de nos médecins d’aller… se soigner dans les hôpitaux français.

La pénurie continue. Cette fois nous ne sommes plus dans celle du lait ou de l’huile. Ou encore celle de l’oxygène médical.

Nous perdons une ressource vitale. Une ressource de guerre.

1200 médecins qui prennent le large , cela représente une armée , un régiment de seringues qui pourrait provoquer tant de vagues dans ce pays où le désert gagne dangereusement l’espace vital.

Mais c’est surtout l’équivalent de 10 hôpitaux brutalement désertés dans un environnement où le virus de la maladresse et de l’incompétence règne en maître des lieux. L’équivalent de dizaines de structures médicales dont il ne restera que le froid glacial de ces murs érigés en frontières entre la mort des consciences et celle de ces milliers de patients perdus entre la rupture de médicaments et de prise en charge .

l’Algérien va encore avoir à subir. Une ordonnance rédigée par des mains hasardeuses trempées dans cette encre obscure porteuse de tant de désastres.

Victimes des effets secondaires d’une politique ravageuse, ces médecins aux diplômes algériens, au sang algérien et aux ambitions sans limites, voire sans frontières, s’en vont ainsi à la recherche d’une vie , d’une âme pour leur métier. Et surtout d’une juste reconnaissance.

Nous comptons certes d’excellents médecins. Mais nous avons surtout les meilleurs…malades, les plus brillants patients au monde. Pour avoir tout fait ou rien fait afin d’empêcher cette hémorragie.

Karim. A

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer