La médaille de l’Ordre de mérite national «Achir» décernée au défunt journaliste Karim Boussalem

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a décerné ce samedi, la médaille de l’Ordre de mérite national au rang de «Achir», à titre posthume, au défunt journaliste Karim Boussalem.

Cette distinction intervient «en hommage au défunt qui a voué toute sa vie au service du journalisme et à sa promotion avec abnégation, professionnalisme et probité reconnus par tous dans l’accomplissement de ses nobles missions avec objectivité et neutralité, outre ses contributions précieuses pour l’enrichissement du champ médiatique».

La médaille a été remise au père du défunt lors d’une cérémonie présidée par le président de la République à l’occasion de la distinction des lauréats du prix du journaliste professionnel dans sa 7eme édition, intitulée «l’information entre liberté et responsabilité».

La cérémonie s’est déroulée au Palais du Peuple en présence du président du Conseil de la Nation, Salah Goudjil, du président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Brahim Boughali, du Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, du président du Conseil constitutionnel, Kamel Fenniche, du Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), du ministre de la Communication, Ammar Belhimer, ainsi que de membres du gouvernement, de conseillers du président de la République, de hauts cadres et de journalistes.

R.N

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer