Importations: Libération d’une première liste de produits

La décision semble répondre au besoin d’approvisionner le marché domestique en produits qui commençaient à se raréfier, à l’exemple de la pièce détachée.

Les opérateurs économiques, pourraient désormais, « importer » tous les produits qui connaissent des perturbations sur le marché national.

Il s’agit notamment de l’électroménager, les médicaments, les voitures, les cosmétiques, les vêtements, les chaussures, les pièces détachées automobiles et la banane.

Les produits locaux, largement disponibles sur le marché national, sont toutefois exclus.

Y.O

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer