Covid 19: L’Algérie remporte la bataille…sans le vaccin

La décrue de l’épidémie de Covid-19 se confirme en Algérie, pour la deuxième journée depuis le mois de juin de l’année dernière ( 21 Avril 2020 avec 93 Cas), où le nombre de personnes contaminées durant vingt quatre heures à l’échelle nationale passe sous la barre des 100 cas.

On remarquera aussi que le nombre de cas guéris est supérieur à celui  des cas positifs pour les dernières 24H.

Le nouveau bilan fait état de 91 nouveaux malades infectés au coronavirus, 93 guérisons et deux décès durant ces dernières 24 heures, a annoncé ce 21 mars à Alger le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr Djamel Fourar.

Le total des cas confirmés de coronavirus s’élève ainsi à 116.157 dont 96 nouveaux cas durant les dernières 24 heures, soit 0,2 cas pour 100.000 habitants, celui des décès à 3057 cas, alors que le nombre de patients guéris est passé à 80.659, a précisé Dr Fourar lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie de Covid-19.

Le bilan des malades infectés au nouveau variant Coronavirus reste stable depuis l’annonce de l’institut Pasteur de sept nouveaux cas confirmés positifs le 11 mars dernier, portant ainsi le nombre des contaminés au variant britannique à 15 depuis qu’il a été détecté en Algérie fin février dernier. Il a également annoncé la découverte de 13 personnes contaminées au variant nigérian.

En outre la Campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 se poursuit sans trop de bruit  depuis son lancement officiel le 30 Janvier dernier.

Jusqu’à présent, l’Algérie a reçu un lot de 50 000 doses du vaccin russe Spoutnik V et un autre lot de 50 000 doses du vaccin britannique d’AstraZeneca et un lot de 200 000 doses du vaccin de Sinopharm en guise de don.

Timidement l’opération se poursuit en attendant l’arrivée des lots de vaccins commandés. Les données chiffrées du taux d’avancement de la campagne de vaccination restent inconnues et assurément loin du rythme souhaité.

Le point positif qui attire ‘l’attention de tous est sans aucun doute celui du recul du nombre de contaminés qui dénote de la maîtrise de la situation sanitaire. Contrairement à ce qui se passe dans des pays autrement plus développés et qui sont livrés à un climat de terreur tant la pandémie persiste à se propager.

Nadi.K

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer