Antisionisme, le president Macron ne serait pas favorable à cette loi

 «Je ne pense pas que pénaliser l’antisionisme soit une solution » a déclaré le president, a propos d’une proposition de loi de députés après les événements récents qu’aurait connus l’hexagone.

Une loi pénalisant l’antisionisme, l’assimilant finalement à de l’antisémitisme, eh bien non pour l’outil de la raison qui semble toujours prévaloir en France, et serait non pour le president Macron.

Le president Macron n’aura pas fini de nous surprendre, Macron ou l’anticonformisme. Celui que l’on pensait être membre de je ne sais quelle chambre maçonnique tombé dans l’escarcelle du sionisme, vient une fois de plus contrarier les projections, les impressions, les supputations. Contre toute attente, le president Macron serait-il de la trempe des De Gaule et des Chirac malgré l’hostilité et le pouvoir indéniable des lobbies ?  Par cet acte, il donne toute une dimension intellectuelle discriminant le sionisme du sémitisme, et tout à son honneur, rend quelque peu soupir à ceux qui en souffrent à ces gens que l’on a spoliés, aux opprimés, aux enfants martyrisés. Redevables, ils lui seront car une vie n’est que passage et finitude.

 A moins d’une contorsion de dernière minute, le sionisme n’est pas une sacralité, il serait plutôt tout l’inverse !

(Proposition de loi, affaire à suivre)

                                                                                                                                          RD

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer