Alors que la FAF dénonce l’attitude des gambiens: Belmadi en colère…

Comme annoncé précédemment, la rencontre amicale Gambie-Algérie, prévue initialement ce samedi après-midi n’aura finalement pas lieu, après la décision des gambiens de l’annuler au dernier moment en raison de l’indisponibilité de 16 de leurs joueurs.

Une décision qui a mis selon nos informations le coach national, Djamel Belmadi dans tous ses états, lui qui misait énormément sur ce match pour préparer idéalement ses joueurs pour la CAN qui débutera samedi prochain au Cameroun en attendant le 2e test amical face au Ghana le 5 janvier prochain.

La FAF a elle aussi à travers un communiqué dénoncé l’attitude de la partie gambienne qui a décidé d’annuler cette partie de manière unilatérale manquant presque de respect à la sélection nationale :

« Malgré tous les efforts entrepris par la Fédération algérienne de football (FAF) et les organisateurs, le match amical de préparation pour la CAN Total Energies – Cameroun 2021, entre l’Algérie et la Gambie, prévu ce samedi 1er janvier 2022 au stade du Qatar SC Stadium de Doha, n’aura finalement pas lieu.
La partie Gambienne a décidé de manière unilatérale et à quelques heures de ce match d’annuler cette rencontre sous prétexte que cette sélection enregistre l’absence d’un gardien de but !
La Fédération algérienne de football (FAF) déplore cette attitude qui fait preuve d’un grand manque de professionnalisme et de respect vis-à-vis des parties ayant tout mis en place pour la réussite de ce match de préparation, dans un pays frère qui, à travers la Fédération Qatarie de football (QFA), n’a pas hésité à apporter toute l’aide et les facilitations nécessaires.

Ces difficultés d’organiser un stage ainsi qu’un match de préparation ont été déjà évoquées par le sélectionneur national Djamel Belmadi lors de la conférence de presse qu’il a animée jeudi 30 décembre à Doha. Mais cela n’a pas empêché la sélection algérienne de faire appel à un gardien remplaçant, Abderrahmane Medjadel, pour suppléer aux absences de Raïs Mbolhi et Mustapha Zeghba, et de réunir un minimum d’effectif pour disputer ce match.

Aussi, la réaction désinvolte du sélectionneur de la Gambie qui n’a pas hésité à faire des annonces avant même la prise de décision officielle d’annulation, est également un acte inélégant à plus d’un titre.

De ce fait, la Fédération algérienne de football (FAF) fera valoir ses droits en ce qui concerne les frais engagés auprès des instances concernées, tout comme elle entreprendra les démarches qui s’imposent pour dénoncer l’attitude désobligeante de la partie gambienne.

Les Verts devront ainsi faire l’impasse sur cette rencontre et attendront leur prochaine sortie prévue le mercredi 5 janvier 2022, toujours à Doha, cette fois contre le Ghana, avant de rejoindre le lendemain Douala, au Cameroun », a écrit la FAF sur son site officiel.

R. A.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer