Algérie-Libye : Réouverture imminente du poste frontalier Debdeb-Ghadamès

La réouverture du poste frontalier terrestre Debdeb-Ghamadès à la frontière algéro-libyenne, une décision prise en mai 2012, dans le cadre des travaux du Forum économique algéro-libyen, n’est qu’une question de jours.

Il sera rouvert la semaine prochaine, selon le gouvernement libyen d’union nationale.

En effet, selon le ministère des Affaires étrangères du gouvernement de Tripoli, la date de la réouverture officielle est fixée au 12 décembre prochain.

Notons que ce poste frontalier avait été fermé en 2011 dans la foulée de la dégradation de la situation en Libye, au lendemain du renversement de Mouammar El Kadhafi.

Le poste frontalier sera , « rouvert, ainsi, aux voyageurs et aux échanges commerciaux ».

Dans le même communiqué, il est notamment précisé que « les deux parties, algériennes et libyennes, ont œuvré pour faciliter les procédures et assurer la fluidité du mouvement ».

« La réouverture de ce poste clé intervient dans la foulée d’une volonté d’augmenter le volume des échanges commerciaux entre l’Algérie et la Libye », rappelle-t-on.

Côté algérien, des chantiers ont été ouverts pour la réhabilitation des infrastructures de ce Poste, englobant l’aménagement des espaces et structures du poste douanier et sa dotation d’équipements modernes à même de permettre les démarches et opérations de contrôle douaniers dans de bonnes conditions.

Les travaux concernaient également l’entretien et la maintenance des installations techniques de ce poste frontalier terrestre, à l’instar du bureau de contrôle sanitaire et de l’inspection de contrôle de la qualité et de la répression des fraudes, avec un renforcement de leur encadrement humain.

Le plan du poste de Debdeb prévoit aussi la réalisation d’un château d’eau de 200 m3, l’extension du réseau d’eau potable, ainsi que le boisement des alentours du poste frontalier, le renforcement de l’éclairage public et la mise en place de la signalisation routière (horizontale et verticale), a ajouté la même source.

Intervenant en application des directives de l’Etat portant promotion du commerce extérieur et développement des échanges commerciaux entre l’Algérie et la Libye, cette structure frontalière accroitra la capacité de ce poste frontalier terrestre, en prévision de sa réouverture prochaine aux activités commerciales.

Y.Y

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer