Zetchi au banc des accusés !

Comme il fallait s’y attendre, le président de la fédération algérienne de football, Kheireddine Zetchi a préféré se retirer au dernier moment de la course au Conseil de la FIFA après avoir compris que tout avait été orchestré au préalable pour assurer la victoire de ses deux rivaux, le marocain Faouzi Lekjaa et l’égyptien, Hani Abou Rida.

Critiqué par beaucoup d’observateurs pour s’être porté candidat justement à ce poste alors qu’il ne pouvait assurément pas faire le poids devant ses concurrents, Zetchi est ciblé par d’autres critiques actuellement, notamment en ce qui concerne l’adoption par la CAF lors de l’assemblée générale tenue vendredi dernier d’une nouvelle réforme qui interdit désormais aux pays non affiliés à l’ONU d’intégrer la confédération africaine de football.

Une modification appuyée par le Maroc notamment dans le but, diront certains de barrer la route à l’avenir à une arrivée probable parmi la CAF du Sahara Occidental.

Zetchi s’est défendu en assurant à travers un communiqué publié sur le site de la FAF que l’Algérie n’a jamais voté pour l’adoption de cette nouvelle réforme :
« La Fédération algérienne de football informe que lors de la 43ème session de l’Assemblée générale ordinaire de la Confédération africaine de football (CAF), tenue le 12 mars 2021 à Rabat (Maroc), le Président de l’instance fédérale, Kheireddine ZETCHI, n’a jamais voté en faveur de la modification statutaire présentée lors des travaux, tout comme il s’est abstenu de valider le bilan financier tel qu’il a été présenté. La FAF apporte ces précisions pour mettre fin aux spéculations colportées ici et là à ce sujet. »

L’ancien président du Paradou AC, interpellé par les journalistes ce dimanche à son retour au pays a ajouté : « On connait la position de notre pays en ce qui concerne le Sahara Occidental et la Palestine et cela ne changera pas. Certaines personnes malveillantes veulent nuire à mon image auprès des autorités mais ils n’atteindront pas leurs objectifs » avant de conclure : « C’est vrai que nous n’avons pas gagné de postes au niveau de la CAF, mais je reste persuadé que lors des prochains jours, il y’aura de bonnes nouvelles pour la FAF. »

R. A.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer