USMA-RS Berkane annulé : Ce que va faire la FAF

Sans surprise, la formation du RS Berkane ne s’est pas rendue sur le terrain du stade du 5-Juillet pour prendre part au match qui devait l’opposer à l’USM Alger dimanche soir pour le compte de la demi-finale aller de la Coupe de la Confédération africaine.

N’ayant pas pu récupérer leurs fameux maillots, les marocains ont donc pris la décision de boycotter le match, s’appuyant notamment sur une décision de la commission interclubs de la CAF qui les a réconfortés dans leur démarche.

A ce propos et selon nos informations, la fédération algérienne de football a d’ores et déjà décidé de contre attaquer en déposant une plainte dés ce lundi matin au niveau du tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne contre cette décision « incompréhensible » de la CAF. La FAF demeure sereine quant à l’issue favorable de cette requête déterminante pour la suite de l’affaire.

Ensuite, dans la foulée, l’instance fédérale saisira de nouveau la CAF afin que celle-ci applique la règlementation en vigueur concernant le cas d’un forfait d’une équipe lors d’une rencontre africaine interclub.

En effet, l’article 16 des règlements de la Coupe de la Confédération de la CAF stipule clairement :

« Si pour une raison quelconque, une équipe se retire de la compétition ou ne se présente pas à un match, hormis le cas de force majeure reconnu comme tel par la Commission interclubs, refuse de jouer ou quitte le terrain avant la fin règlementaire de la rencontre sans l’autorisation de l’arbitre, elle sera considérée perdante et sera définitivement éliminée de la compétition».

La FAF estime qu’il n’y a eu aucun « cas de force majeure » qui rendait le déroulement du match impossible, sachant que les responsables algériens avaient prévus d’autres maillots à la délégation marocaine qui ne comprenaient pas la fameuse carte géographique provocante.

R. A.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer