Tebboune décide de créer une inspection générale rattachée à la présidence.

Une inspection générale aux larges pouvoirs?

Le président Abdelmadjid Tebboune décide de créer un nouvel instrument de contrôle de gestion destiné à surveiller de près le travail des hauts cadres de l’État .

Il s’agit d’une inspection générale rattachée directement à la présidence de la République et dont les missions vont viser les hauts responsables via des visites inopinées qui peuvent être menées sur l’ensemble du territoire national .

C’est du moins ce qui ressort de cette annonce faite par Tebboune à l’occasion de la rencontre, ce vendredi, avec quelques médias nationaux.

Les détails sur l’étendue des prérogatives de cette nouvelle entité n’ont pas encore été livrés d’autant qu’il s’agit de définir le rang de ces hauts responsables qui seraient susceptibles de faire l’objet de ces visites d’inspections inopinées. Des ministres , des dirigeants d’institutions et de groupes économiques publics ?

Pour rappel,en 2017, alors qu’il avait été nommé premier ministre, Tebboune avait tenté de mettre sur pied un tel organe d’inspection qu’il voulait rattacher au premier ministère . Une initiative qui n’aurait pas été du goût des dirigeants de l’époque et qui a fini par coûter son poste à Tebboune , deux mois et demi après son installation.

ABN

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer