Sous la supervision du ministre de l’intérieur: Simulation d’un séisme de 6,8 sur l’échelle de Richter

Brahim Merad, ministre de l’intérieur et des collectivités locales, accompagné de Ali Badaoui, Directeur général de la sûreté nationale, Boualem Boughlef, directeur général de la protection civile ainsi que Tarek ouislati directeur général de la protection civile de tunisie et de Abdelkrim Lamouri wali de Bouira a supervisé des manœuvres internationales auxquelles ont pris part des unités de 42 wilayas du pays.

C’est à Bouira qu’a eu lieu la  stimulation d’un séisme de 6,8 sur l’échelle de Richer ayant provoqué des pertes de vies humaines et des dégâts dans le tissu urbain à travers quatre communes ( El Esnam, Oued El Berdi , El Hachimia et Sour El Ghozlane).

Une manœuvre qui permet de tester le degré d’efficacité des activités de sauvetage et la coordination entre les différents commandements , l’adaptation des équipes d’intervention au module de communication en cas de rupture des télécommunications.

La rapidité dans l’évacuation des blessés graves par hélicoptère. Autant d’opérations de secours qui ont fait l’objet de cette attention quant aux prédispositions des organes d’intervention en pareilles circonstances.

Le ministre a inspecté, à Oued El Berdi , les moyens matériels réquisitionnés pour la réussite de cette manœuvre internationale.

Selon le ministre l’objectif est de corriger les erreurs et apporter les solutions adéquates dans un laps de temps ainsi que la mobilisation des équipes d’intervention.

À Sour El Ghozlane et au niveau de l’ancienne caserne, tous les dispositifs étaient réunis pour cette stimulation de séisme et qui comporte les anciennes bâtisses, les débris, les caves. Un endroit idéal pour les manœuvres.

Les évacuations des étages, les recherches des victimes sous les décombres avec les équipes canines, ainsi que l’évacuation par hélicoptère ont  été effectuées .

Pas moins de 42 wilayas et une unité d’intervention de la protection civile tunisienne y participent.

Abordant le volet des feux de forêts et à la question de ABNews, le ministre a mis l’accent sur la sensibilisation des citoyens tout en affirmant que l’Algérie a acquis un matériel de lutte par voie aérienne contre les incendies de forêts , tout en annonçant l’acquisition d’un sixième avion bombardier d’eau.

D’autres mesures ont été prises telles l’ouverture de pistes forestières pour faciliter la circulation des véhicules de la protection civile en cas d’incendie, les points d’eau et l’interdiction de la circulation des véhicules dans des réserves forestières protégées.

Abdellah Debbache

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer