Soudan: les parties belligérantes saluent la résolution de l’ONU appelant à un cessez-le-feu pendant le Ramadhan

Les parties au conflit au Soudan ont salué samedi la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU publiée vendredi qui appelle à un arrêt immédiat des hostilités pendant le Ramadhan.

Le ministère soudanais des Affaires étrangères a publié un communiqué vendredi dans lequel il exprime son soutien en faveur de la résolution, mais souligne que quatre conditions sont nécessaires à la mise en œuvre.

Ces conditions comprennent le retrait des forces de soutien rapide (FSR) des zones civiles et des installations publiques, ainsi que des Etats et des villes touchées depuis la déclaration de Jeddah sur l’engagement à protéger les civils, en 2023.

En réponse, les Forces de soutien rapide ont salué la résolution samedi, exprimant l’espoir qu’elle soulagera les souffrances des Soudanais en facilitant l’acheminement de l’aide humanitaire et la circulation des civils.

Elles ont insisté sur l’engagement en faveur du bien-être du peuple soudanais et ont appelé au dialogue afin d’établir des mécanismes de contrôle pour la mise en œuvre de la résolution.

La résolution de l’ONU, proposée par le Royaume-Uni, met l’accent sur la cessation mmédiate des hostilités pendant le Ramadhan et appelle à un dialogue durable pour résoudre le conflit, rappelle- t-on.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer