SILA : Sur décision de Tebboune, pavillons gratuits pour les éditeurs

Les maisons d’éditions qui prendront part à la 25 ème édition du Salon du livre d’Algérie (SILA), prévu mars prochain, ne payeront pas les frais de location des stands.

Décision prise par le président Abdelmadjid Tebboune, a annoncé, ce lundi 14 février, le ministère de la Culture.

« Dans le but de réussir cette édition exceptionnelle, et de préserver la prestigieuse place dont jouit ce salon auprès des lecteurs, et des intellectuels à l’intérieur et à l’extérieur du pays, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a décidé d’exonérer toutes les maisons d’édition participant à cette édition, des frais de location des pavillons, afin de leur permettre d’y participer aisément », a précisé le département de la Culture et des Arts dans un communiqué.

Le salon du livre dans vingt-cinquième édition, placé sous le haut patronage du Président de la République, se déroulera du 24 au 31 mars 2022.

Le ministère de la Culture rappelle les conditions qui entourent cet événement qui « constitue l’un des rendez-vous culturels les plus importants qui suscitent l’intérêt populaire », notamment « la situation sanitaire mondiale qui a provoqué son report, causant des pertes à de nombreux éditeurs, et déstabilisant l’industrie du livre ».

Il y a quelques jours, des éditeurs ont appelé au report du Salon du livre jusqu’à l’automne prochain, craignant un faible engouement populaire et des pertes.

La décision de Tebboune prouve, selon le ministère de la Culture « le souci de l’Etat à promouvoir et à développer la production culturelle, notamment le livre, pour favoriser la lecture ».

Aziz T.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer