Sahara occidental: Belani recadre les médias espagnols

L’Envoyé spécial chargé de la question du Sahara Occidental et des pays du Maghreb au ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Amar Belani, a rappelé, mercredi, qu’aux yeux de l’émissaire de l’ONU, Staffan de Mistura, le processus onusien doit rester «le cadre le plus approprié» pour le règlement du conflit au Sahara occidental.

Les informations relayées par certains médias espagnols et marocains qui font état de la «satisfaction» présumée de l’envoyé personnel onusien pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, quant au changement de position du gouvernement espagnol sur la question sahraouie, «participent à une action de manipulation orchestrée par certains cercles officiels à Madrid pour tenter de calmer la bronca suscitée par la décision controversée prise par le chef du gouvernement, Pedro Sanchez», a réagi M. Belani.

En vérité, dit le diplomate, «l’envoyé personnel, Staffan de Mistura, avec lequel nous sommes en contact, est le premier à affirmer qu’il a été très surpris par le changement de position de l’Espagne et qu’il redoute ainsi la remise en cause de sa propre mission par tout ce qui peut compliquer le processus onusien».

Ce processus doit rester, aux yeux de l’émissaire onusien, «le cadre le plus approprié pour le règlement du conflit qui oppose le Front Polisario au royaume du Maroc», affirme M. Belani.

Et de poursuivre par ailleurs: «Le cercle proche de l’envoyé personnel, Staffan de Mistura souligne, pour ce cas d’espèce, la validité de la déclaration faite le 20 janvier dernier par le porte-parole des Nations unies, à savoir que toute déclaration sur la position de l’envoyé personnel, ou ses activités qui n’est pas publiée par lui-même ou par le bureau du porte-parole, est trop souvent une déformation des faits».

Il rappelle que le porte-parole de l’ONU a notamment appelé à «se méfier de ceux qui prétendent connaître la position de M. De Mistura sur la question du Sahara occidental».

R.N

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer