Redynamisation et réforme du marché financier : le Ministre des finances relance le chantier

Le ministre des Finances Laaziz Faid, a présidé, jeudi à Alger, une réunion de travail consacrée à l’examen de l’Etat de mise en oeuvre du programme de réforme du marché financier national, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Cette réunion tenue, au siège du ministère des Finances, a regroupé le président de la Commission d’organisation et de surveillance des opérations de Bourse (COSOB) ainsi que les représentants de la Direction générale du trésor et de la gestion comptable des opérations financières de l’Etat, précise la même source.

La réunion a permis de passer en revue les principales actions susceptibles de redynamiser le marché financier dans le cadre d’une approche graduelle tenant compte du contexte et de l’environnement de l’économie nationale, étant donné que la confiance et la stabilité sont les piliers fondamentaux de tout marché financier.

Au cours de cette réunion, des échanges constructifs ont eu lieu concernant les mécanismes et les outils nécessaires pour accompagner cette réforme « majeure », selon le communiqué.
A ce titre, le ministre a souligné l’importance de mettre en place des mécanismes « transparents et efficaces » pour garantir la confiance des investisseurs et des acteurs du marché et de les faire adhérer à ce processus.
Il a précisé que la mise en oeuvre de ces mécanismes permettra de renforcer la gouvernance, à réduire les risques et à promouvoir une croissance « saine et durable » du marché.

M. Faid a, également, invité l’ensemble des parties prenantes à lancer une campagne de sensibilisation visant à promouvoir l’éducation financière parmi les investisseurs et le grand public sur les fondements du marché financier.
Cette campagne vise aussi à fournir des informations pertinentes et accessibles afin d’aider les investisseurs et tous les intervenants dans le marché financier à mieux comprendre les différents aspects du marché financier et à prendre des décisions éclairées.

Par ailleurs, le ministre a appelé tous les acteurs du marché à travailler en collaboration pour assurer le succès de cette campagne et pour créer un environnement où la connaissance et l’efficience financière sont encouragées.

Parmi les principaux points retenus lors de cette réunion, le ministère a cité dans son communiqué la mise en place d’un plan stratégique portant sur le développement des marchés de capitaux et de la Bourse, le renforcement de l’attractivité de la place financière d’Alger via des initiatives participatives ambitieuses regroupant plusieurs acteurs, le lancement d’une vaste campagne d’information continue visant la promotion de l’éducation financière.

Il a été aussi recommandé de mettre à jour les textes réglementaires tout en les adaptant à la dynamique actuelle que connait l’économie nationale, d’augmenter le nombre de sociétés cotées en Bourse en concertation avec les organisations professionnelles et patronales concernées, et de promouvoir l’inclusion financière comme vecteur de développement financier.

Suite à ces discussions « productives », le ministre s’est dit « optimiste » quant aux perspectives qui ont émergé de cette réunion, tout en soulignant l’importance de l’engagement continu de toutes les parties prenantes pour mettre en oeuvre cette réforme de manière efficace et efficiente, et en respectant les principes de transparence, d’intégrité et de confiance.
En conclusion, M. Faid a exprimé sa « détermination » à redynamiser le marché financier national tout en assurant sa stabilité et sa fiabilité.

« Cette réunion de travail a marqué une étape importante vers la réalisation de cet objectif, en définissant le cap et en mettant en avant la nécessité d’une réforme réfléchie et la promotion
de l’éducation financière », souligne encore le ministère.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer