Printemps Berbère : Marches commémoratives à Tizi-Ouzou, Bejaia et Bouira

Des milliers de personnes ont battu le pavé ce mardi 20 avril, dans trois wilayas, pour commémorer le 41e anniversaire du Printemps Berbère de 1980 et le 20e anniversaire du Printemps noir de 2001.

A Tizi-Ouzou, à Bejaia comme à Bouira, des femmes, des vielles, des jeunes et moins jeunes ont marché dans la communion, perpétuant le combat pour la reconnaissance identitaire amazigh et surtout réclamer « vérité et justice » pour les martyrs du Printemps noir de 2001. Les événements de l’époque, qui se sont déclenchés après l’assassinat, le 18 avril 2001, du jeune lycéen Guermah Massinissa par la gendarmerie de Beni Douala dans la wilaya de Tizi-Ouzou, ont par la suite, fait 128 victimes.

Les marcheurs ont brandi des banderoles aux slogans appelant à la démocratie, aux libertés et à un Etat de droits. L’on retient entre autre autres slogans « Avril 1980, avril 2001 et avril 2021, même combat », « Gloire à nos martyrs », « Nous réclamons justice et vérité », « Non à l’impunité » ou encore des slogans actualisés à la situation politique que vit le pays tel que « Non aux élections », « Pour un changement radical ».

Contrairement aux années précédentes, la commémoration de cette année intervient dans un contexte de retour en force du Hirak. Les animateurs de ces marches n’ont pas manqué de faire « le lien » entre le combat et les sacrifices de 1980 et de 2001 avec le mouvement populaire du 19 février qui se poursuit.

Aziz.T

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer