Prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental : l’administration Biden remet les pendules à l’heure de l’ONU

«L’administration Biden n’a pas du tout approuvé la décision de l’ancien président Trump sur une prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental…» affirme Ahmed Attaf.

Dans un entretien accordé au journal Al-Monitor, le ministre des affaires étrangères algérien est revenu sur sa rencontre avec Anthony Blinken et a relevé que «l’administration américaine a pris ses distances avec les décisions de l’ex président Donald Trump concernant le dossier du Sahara occidental».

Ahmed Attaf s’est félicité du soutien exprimé par les Américains à l’envoyé spécial du SG de l’ONU, Stefan Da Mistura dans sa mission sur le dossier du Sahara occidental.

Sur un autre registre, le ministre constate que les relations Algéro-americaines ont connu un développement appréciable ces deux dernières années et « nous travaillons actuellement à renforcer ces liens » .

Il a en outre rappelé l’intérêt des groupes majors activant dans les hydrocarbures à développer leurs investissements sur le marché algérien où ils sont déjà présents.

R.P

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer