OPEP+: l’Algérie prolonge sa réduction volontaire supplémentaire de 51.000 barils/jour jusqu’à fin juin prochain

Le ministère de l’Energie et des Mines a annoncé, dimanche dans un communiqué, la prolongation de la réduction volontaire de la production nationale de pétrole de 51.000 barils par jour, jusqu’à fin juin prochain, et ce en coordination avec certains pays membres du groupe de l’OPEP+, pour maintenir la production pétrolière de l’Algérie à 908.000 barils/jour.

« L’Algérie prolongera sa réduction volontaire de 51.000 barils/jour jusqu’au deuxième trimestre de l’année en cours, en coordination avec certains pays parties de l’accord OPEP+. Par conséquent, la production de l’Algérie sera de 908.000 barils par jour jusqu’à fin juin 2024 », lit-on dans le communiqué.

Afin de soutenir la stabilité du marché, « ces volumes de réduction supplémentaires seront progressivement rétablis, sous réserve des conditions du marché », ajoute la même source.

Cette réduction s’ajoute à la précédente réduction volontaire de 48.000 barils/jour, annoncée par l’Algérie en avril 2023, qui s’étalera jusqu’à fin décembre 2024.

« Cette réduction volontaire supplémentaire vient renforcer les efforts préventifs déployés par les pays de l’OPEP+ en vue de soutenir la stabilité et l’équilibre des marchés pétroliers », conclut le communiqué.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer