Noureddine Yassaa élu vice-président du Groupe de travail III sur l’atténuation au GIEC

Le Professeur Noureddine Yassaa a été élu avec une large majorité par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), au poste de vice-président du Groupe de travail III sur l’atténuation, à Nairobi (Kenya).

Cette élection a eu lieu lors du premier tour de vote qui s’est tenu du 25 au 28 juillet à l’occasion de la 59e session du GIEC, une entité scientifique des Nations unies qui évalue l’état des connaissances et des données scientifiques sur l’évolution du climat et fournit les différents scénarios et stratégies d’adaptation et d’atténuation pour limiter l’impact négatif des changements climatiques.

En tant que membre du Bureau de cet important organe de l’ONU, le Pr Yassaa contribuera à la définition et à l’élaboration des évaluations du GIEC durant son septième cycle afin d’informer et de guider les décideurs sur les solutions à même de soutenir l’action mondiale en matière de lutte contre les effets négatifs des changements climatiques.

L’Algérie, à travers cette réélection, prendra pleinement part à la mobilisation de l’expertise scientifique internationale sur la question de l’atténuation et dans la prise en compte des préoccupations des pays en développement concernant la nécessité d’une transition juste et équitable vers un modèle économique sobre en carbone qui tient compte des circonstances nationales et des capacités respectives des pays, à un moment critique où la communauté mondiale intensifie ses efforts pour lutter contre le changement climatique.

Pr Yassaa occupe actuellement le poste de Commissaire aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, organe national mandaté pour analyser et aider à la conception des politiques publiques ayant trait au domaine de la transition énergétique.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer