Niger: l’UA préoccupée par les conditions de détention du président Bazoum

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a exprimé vendredi ses « préoccupations » sur les conditions de détention du président nigérien Mohamed Bazoum.

« Un tel traitement d’un président démocratiquement élu à travers un processus électoral régulier est inadmissible », a dénoncé Moussa Faki Mahamat, en appelant « l’ensemble de la communauté internationale à rassembler concrètement tous ses efforts pour sauver la vie et l’intégrité morale et physique du président Mohamed Bazoum ».

L’ONU et l’Union européenne (UE) ont exprimé, elles aussi, leur inquiétude face à la détérioration des conditions de détention de Bazoum, appelant à sa libération immédiate et sans conditions.

Le président légitime de la République du Niger, Mohamed Bazoum, est retenu depuis fin juillet par des membres de sa garde. Plusieurs pays et organisations internationales ont appelé au rétablissement de l’autorité constitutionnelle dans le pays.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer