Motsepe séduit par son passage en Algérie

En visite de travail en Algérie pour 48h, le président de la Confédération africaine de football, Patrice Motsepe a été reçu durant l’après-midi de dimanche par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune. 

La rencontre, qui a eu lieu à la présidence de la République, s’est déroulée en présence du conseiller du président de la République, Abdelhafid Allahoum, du Ministre de la jeunesse et des sports, Abderrazak Sebgag, du Président de la Fédération algérienne de football, Djahid Zefizef ainsi que le secrétaire général de la CAF, Veron Mosengo-Omba.

Après cette réunion de travail avec le président de la République, le patron de la CAF s’est rendu aux stades de Baraki et de Douéra, dont les travaux avancent à un rythme bien soutenu, notamment pour le premier qui est retenu pour les besoins du CHAN et pour la CAN U17 qui auront lieu en Algérie en 2023.

Accompagné de plusieurs dirigeants de l’instance africaine, Motsepe a reçu des explications détaillées sur l’état d’avancement des travaux de ces deux enceintes, mais surtout des assurances de la part des plus hautes autorités du pays, des responsables des secteurs chargés des projets et de la FAF pour que, notamment, le nouveau stade de Baraki soit fin prêt dans les délais afin d’accueillir les événements qui auront lieu au sein de notre pays en 2023.

Enfin, pour la dernière étape de sa visite officielle à Alger, le président de la CAF s’est rendu au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa. Après avoir visité les différentes installations que compte ce centre, il s’est vu offrir, à lui et aux membres de la délégation de la CAF qui l’accompagnait, des cadeaux-souvenirs avec entre autres les maillots de la sélection nationale, alors que de son côté, Motsepe a remis en son nom personnel des présents  destinés au président Abdelmadjid Tebboune, ainsi qu’au premier ministre Aïmene Benabderrahmane.

S’exprimant devant la presse, Patrice Motsepe s’est dit heureux de visiter l’Algérie :

« Fouler du pied, le sol qui a soutenu la cause sud-africaine du temps de l’Apartheid me rend fier », avant d’ajouter : « Ravi de voir tout l’intérêt que porte l’Etat algérien au football et en particulier à ce championnat d’Afrique des nations des joueurs locaux qui j’en suis sûr, sera un grand succès pour toute l’Afrique.

Il a conclu son intervention en disant : « Merci aux algériens, merci pour la démocratie en Afrique du Sud », la phrase qu’il a répétée au président de la République en évoquant le passage de feu Nelson MANDELA en Algérie.

R. A.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer