Mines: développer les grands projets d’exploitation pour mieux approvisionner l’industrie nationale

Le développement en cours de grands projets du secteur minier au niveau national doit permettre de mieux approvisionner l’industrie algérienne en matières premières et réduire la facture des importations, ont affirmé mardi à Alger des responsables du secteur industriel et minier.

« Le développement du secteur minier suit les orientations des politiques publiques visant à exploiter de manière durable les ressources minières du pays, afin de soutenir leur transformation au niveau de l’industrie nationale, dans le but de créer de la plus-value locale et d’exporter par la suite à l’étranger », a souligné la directrice générale des Mines au ministère de l’Energie et des Mines, Nadjiba Bourenane, en marge de la cérémonie d’ouverture de la 2ème édition du Salon international du fer, de l’acier et des produits miniers.

Dans ce cadre, Mme Bourenane a fait savoir que plusieurs études sont en cours pour encourager les projets miniers à travers le territoire national, afin de permettre la découverte de nouveaux gisements miniers, réduire les entraves techniques et réaliser les infrastructures annexes nécessaires pour une exploitation et un transport optimaux.

Ayant inauguré ce Salon en compagnie de la représentante du ministère de l’Energie et des Mines, le directeur général du développement et du suivi du secteur public marchand, au niveau du ministère de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Karim Boudjemia, a estimé que le lancement de plusieurs grands projets miniers doit permettre de créer une dynamique au niveau de l’industrie nationale ainsi qu’une contribution importante dans la création d’emplois.

Selon lui, les filières du fer et de l’acier ont connu un bon qualitatif ces dernières années, notamment avec la contribution des centres de recherche et de développement, avec l’objectif de préserver les ressources du pays.

Interrogés sur leur vision du marché national du fer et de l’acier, plusieurs responsables d’entreprises présentes au niveau du Salon se sont réjouis de la volonté de soutenir l’approvisionnement de leur secteur en matière première locale qu’ils jugent « moins coûteuse tout en étant de qualité ».

A ce sujet, le représentant de la SPA « Bordj Steel » produisant des charpentes métalliques et des panneaux, a souligné, dans une déclaration à l’APS, l’intérêt d’avoir une matière première disponible localement, pour avoir un approvisionnement continu ainsi qu’une maîtrise des coûts de production.
« Il s’agit aussi d’encadrer le secteur pour lutter contre la concurrence déloyale et soutenir les entreprises locales par rapport aux produits importés », a-t-il plaidé.

A noter que le Salon international du fer, de l’acier et des produits miniers, se déroule jusqu’à jeudi, sous le thème: « Les clés de l’avenir métallique », avec la participation d’une centaine d’exposants nationaux et étrangers dans les secteurs du fer, de l’acier et des mines.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer