Lutte contre le Covid: Lyes Merabet alerte sur le manque de moyens dans certains établissements de santé

Face à la recrudescence des contaminations au coronavirus, les hôpitaux sont sous pression.

Les grandes villes du nord sont les plus touchées par cette reprise de la pandémie. La situation est qualifiée de préoccupante par les professionnels de la santé.

Ce jeudi, c’est le DocteurLyes Merabet, président du syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP) qui alerte quant au manque de moyens de protection (masques, surblouses…) durant les périodes de pression, comme celle constatée actuellement.

Intervenant sur les ondes de la chaîne III de la Radio nationale, le président du SNPSP a rappelé dans ce sens, avoir formulé la demande de mettre en place « une prise en charge par anticipation des personnels de santé, avec un soutien psychologique et des contrôles médicaux réguliers afin de dépister les contaminations éventuelles pour les soustraire du circuit et casser la chaine de transmission au niveau des professionnels», non sans faire remarquer la charge de travail imposée au corps médical.

« En plus d’être mobilisés pour la prise en charge de la pandémie, les professionnels de santé sont également sur un autre front : celui de réussir le défi de la vaccination », explique-t-il.

Selon lui, « la pression augmente également à ce niveau là car de plus en plus de citoyens sont convaincus par cet acte responsable, civique et patriotique ».

Il appelle à venir en aide aux personnels de santé publique et à impliquer les praticiens privés dans l’opération de vaccination, pour atteindre l’objectif de 20 millions d’Algériens vaccinés d’ici la fin de l’année.

Toujours s’agissant de l’engagement des personnels de la santé dans une lutte quasi quotidienne contre le coronavirus, Lyes Merabet, a révélé que rien que pour les deux premières semaines du mois de juillet, nous en sommes à 15 décès, parmi le personnel de santé, dont 9 durant la dernière semaine, particulièrement dans les rangs du corps médical.

Jusque là, le total s’élève à 340 professionnels de santé, dont 200 médecins, décédés du Covid-19, sur près de 20 000 contaminations depuis le début de la pandémie, affirme le Docteur Lyes Merabet. « Nous considérons que ce sont des martyrs, tombés en accomplissant leur devoir professionnel et national » dit-il avant de présenter ses condoléances à leurs familles.

Le président du SNPSP rappelle que « les professionnels de santé sont mobilisés depuis février 2020, et que ça continue de manière récurrente à travers plusieurs vagues, une première puis une deuxième et maintenant une troisième vague qui est en train de faire des ravages malheureusement avec beaucoup de pression sur les structures de santé « et que par conséquent, « cette pression s’exerce directement sur les professionnels du secteur.»

Y.O

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer