l’Inde impose 20% de taxe sur le riz vendu à l’étranger

L’inde joue avec le riz: Elle impose de sérieuses restrictions à l’exportation.

Les autorités indiennes veulent contrôler les ventes de riz à l’étranger.

Un mois après avoir suspendu l’exportation d’une catégorie de riz , le ministère indien vient d’imposer un droit de 20% sur le riz étuvé ( une variété précuite ) destiné à l’exportation.

Avec plus de 22 millions de tonnes de riz vendues en 2022 sur 140 pays , l’Inde est connue comme le numéro 1 mondial sur ce produit qui constitue l’aliment de base pour près de 3 milliards de personnes.

La décision motivant ces restrictions consiste à donner la priorité à la consommation locale surtout avec l’envolée des prix intérieurs qui a touché le riz pour atteindre les 30% d’augmentation.

E.R

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer