Ligue 1 : les clubs bénéficient d’une avance de 2 milliards de centimes

A l’issue de la réunion tenue jeudi soir à l’hôtel Sheraton entre le président de la fédération algérienne de football Charaf-Eddine Amara et les différents représentants de clubs de Ligue 1, il a été décidé d’octroyer une aide financière de 2 milliards de centimes aux clubs de l’élite afin de les aider à traverser momentanément la grave crise qu’il traverse actuellement.

Les décisions prises à l’issue de cette réunion et en concertation avec les membres du bureau fédéral :
• Procéder à une avance sur les droits TV à 15 clubs de la Ligue 1, soit un montant de 20 MDA/club. Les cinq clubs dont les sociétés sont détenues par des entreprises publiques (MCA, JSS, CSC, USMA et CRB) se sont solidarisés avec leurs homologues en différant l’obtention de leurs droits TV jusqu’au recouvrement par la FAF de ces créances auprès de l’EPTV.
• Le report de l’interdiction d’obtenir les licences jusqu’à la prochaine période d’enregistrement afin de permettre aux clubs de mieux gérer la fin de cette saison 2020-2021 et donc des dettes jusqu’à la fin de la saison.
• Le recours à l’application de l’indice pour désigner les représentants algériens dans les Coupes africaines dans le cas où la CAF ne donnerait pas de suite à la demande de prolongation de l’échéance du 30 juin 2021, sachant que d’autres championnats dans la même situation du championnat algérien.
• La réactivation de la commission mixte (MJS, fédération, ligue, clubs professionnels) pour (re)prendre en charge les dossiers problématiques du professionnalisme et réfléchir sur un nouveau modèle économique viable pour les clubs et la diversification des sources de financement.

R. A.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer