L’ex sénateur Chilien Esteban Cuadra dénonce :Le Maroc persiste dans la répression

Appuyé par ses alliés occidentaux , la France en tête, l’occupant marocain continue de faire une pression constante sur l’ONU pour l’empêcher d’assurer son rôle et  d’assumer ses engagements quant à la légalité internationale relative au dossier du Sahara occidental , inscrit comme dernière question de décolonisation en Afrique.

Dans son intervention récente au cours d’une rencontre à l’occasion du forum du Courrier d’Algérie, l’analyste politique chilien , un ancien sénateur , Esteban Silva Cuadra décortique le dossier et revient sur le jeu trouble de la France ainsi que sur  la trahison de l’Espagne de Pedro Sanchez , ces pays , qui ont multiplié les manoeuvres de déstabilisation des résolutions onusiennes  en faveur de l’autodétermination du peuple sahraoui.

L’analyste chilien rappelle que la France a déjà usé de son droit de veto au conseil de sécurité de l’ONU pour entraver tout début de solution à ce conflit. Le parti pris de certains pays occidentaux est flagrant selon l’orateur qui revient également sur la récente trahison de l’Espagne de Pedro Sanchez . Il dira à ce sujet que « Madrid a marchandé avec Rabat comme l’a fait le Maroc pour annoncer sa normalisation avec l’entité sioniste».

Constat sans appel sur les manoeuvres avérées de ces pays et dirigées contre le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination . Preuve en est , lance l’ex sénateur , « l’occupant marocain continue sans répit sa répression féroce et ses arrestations arbitraires contre les sahraouis» et d’ajouter sur la lancée « la position de Pedro Sanchez reflète la persistance de la pensée coloniale Espagnole depuis Felipe Gonzalez, à ce jour…».

Mohamed. A

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer