Les priorités de la coopération Algéro-Tanzanienne…

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf a affirmé, mardi à Alger, que les débats fructueux ayant marqué la 5e session de la Commission mixte de coopération algéro-tanzanienne, traduisent l’attachement des deux pays aux principes de paix et leur rejet de l’injustice et de l’hégémonie, ainsi que leur quête permanente de faire prévaloir l’intérêt collectif des pays africains, face aux défis incessants auxquels se heurte le continent et au regard des mutations effrénés survenues dans le monde.

Dans son allocution de clôture des travaux de cette commission mixte, M. Attaf a rappelé « le climat fraternel privilégié » ayant empreint la réunion, et s’est félicité des résultats très positifs et des conclusions très qualitatives qui traduisent « notre volonté commune d’accélérer le rythme de la coopération bilatérale dans divers domaines, et affirment notre engagement mutuel à renforcer et valoriser le legs historique commun des relations algéro-tanzaniennes », a-t-il dit.

Dans ce cadre, il a salué la signature des accords et mémorandums d’entente et l’élaboration des programmes exécutifs qui « définissent clairement les priorités de partenariat entre nos deux pays pour l’étape à venir, notamment dans les domaines de l’énergie, du commerce, de l’industrie pharmaceutique, de l’agriculture, de la formation, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de la culture et des archives ».

Il s’agit de domaines « en parfaite synergie avec les plans de développement national, adoptés par nos deux pays et parfaitement adaptés à notre orientation commune vers le raffermissement des relations interafricaines, apportant une contribution effective pour réaliser les objectifs de l’agenda continental de prospérité, de complémentarité, de cohésion et d’intégration », a-t-il soutenu.
Dans ce contexte, le ministre a salué « la voie pratique et l’approche constructive, adoptées mardi par les deux pays pour assurer le suivi de l’application des recommandations de cette session, selon un calendrier bien ficelé qui permet de poursuivre le travail entrepris, à travers l’intensification des échanges de visites à tous les niveaux, le renforcement de la coordination autour de toutes les questions, l’augmentation du volume des investissements et du niveau des échanges commerciaux »

M.Attaf a salué, en outre, la décision de la commission mixte, en cette 5e session, de créer un mécanisme de suivi de l’application des engagements des deux pays, en s’orientant vers la modernisation de l’accord de 1981, portant création de la Commission et organisation de ses activités qu’il convient, selon lui, « d’adapter aux nouvelles réalités économiques de nos pays ».

Le ministre s’est félicité de tous les résultats de cette session, affirmant « le grand attachement de l’Algérie à ses relations avec la Tanzanie, qu’elle tient à promouvoir aux plus hauts niveaux ».

Un attachement, poursuit M. Attaf, « mis en avant par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, lors de l’audience qu’il a accordée à la ministre des Affaires étrangères et de la Coopération est-africaine de la République-Unie de  Tanzanie, Mme Stergomena Lawrence Tax », réaffirmant sa volonté d’oeuvrer de concert avec son homologue tanzanienne, Samia Suluhu Hassan, à amorcer une nouvelle ère de coopération et de partenariat, qui soit « à la hauteur des aspirations de nos deux pays et peuples frères et au diapason des développements survenus sur le double plan régional et international », a ajouté M. Attaf.

Le Président de la République a mis l’accent sur « l’importance de bien définir les priorités de la coopération algéro-tanzanienne pour l’étape à venir », soulignant la nécessité d’honorer tous les engagements, a affirmé M. Attaf.

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer