Le représentant palestinien à l’ONU qualifie les bombardements sionistes de « génocide »

Le représentant palestinien auprès des Nations unies, Riyad Mansour, a qualifié de « génocide » le bombardement par l’entité sioniste de la bande de Ghaza et son intention d’imposer un siège complet à l’enclave palestinienne.

« Une déshumanisation aussi flagrante et des tentatives visant à bombarder un peuple pour le soumettre, à utiliser la famine comme méthode de guerre et à éradiquer son existence nationale ne sont rien de moins qu’un génocide », a écrit l’envoyé palestinien à l’ONU, Riyad Mansour, dans une lettre adressée mardi au Conseil de sécurité de l’ONU.

Déjà sous blocus depuis 2007, la bande de Ghaza a été mise par l’entité sioniste sous « un siège complet », fermant tous les passages à destination et en provenance de Ghaza et coupant l’approvisionnement de la population en électricité, en eau, en carburant et en nourriture.

Le bilan de l’agression sioniste contre la bande de Ghaza et la Cisjordanie occupé s’élève à 1078 martyrs et 5.314 blessés.
La résistance palestinienne a lancé samedi à l’aube, depuis Ghaza une opération baptisée « Déluge d’Al-Aqsa » en riposte aux crimes de l’occupation sioniste, ses exactions à l’encontre du peuple palestinien et les assauts répétés contre la Mosquée d’Al-Aqsa.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer