Le président de la République insiste sur la prise en charge des préoccupations des jeunes

Le président du Conseil supérieur de la jeunesse (CSJ), Mustapha Hidaoui, a affirmé que le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, avait insisté, lors de l’audience qu’il lui a accordée ainsi qu’aux membres du Bureau du conseil, sur la prise en charge des préoccupations des jeunes et le renforcement des liens avec les jeunes de la communauté nationale.

Dans une déclaration au terme de l’audience, M. Hidaoui a fait savoir que le président de la République avait insisté sur la nécessité de « prendre en charge les préoccupations et les ambitions des jeunes » et de « renforcer les liens avec les jeunes de la communauté nationale, en coordination avec différents acteurs concernés, notamment la Mosquée de Paris ».

A cette occasion, M. Hidaoui a mis en exergue la « grande symbolique » de cette rencontre, qui a permis, a-t-il dit, de « passer en revue le bilan des activités du conseil, un an après la mise en place de sa structure administrative et organisationnelle et le lancement de ses rencontres avec les jeunes à travers les wilayas du pays ».

Le Président Tebboune a « recommandé, lors de la rencontre, de prendre en charge les préoccupations des jeunes et de tenir compte de leurs avis et propositions », a précisé M. Hidaoui, assurant que le CSJ s’y employait à travers les différentes rencontres qu’il organise.

Le président du Conseil supérieur de la jeunesse a dit avoir « perçu une volonté politique sincère de miser sur cette précieuse force vive de la société algérienne », évoquant l’appel du président de la République à la nécessité de « renforcer la démocratie participative à travers les différentes activités que nous menons au profit de cette catégorie et la cohésion avec nos jeunes dans les différentes wilayas du pays, pour en faire des acteurs de la dynamique nationale que connaît le pays ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer