Le ministère du commerce met le paquet sur les contrôles et la répression des fraudes.

Le premier responsable du département du commerce Tayeb Zitouni vient d’ailleurs d’annoncer la couleur en procédant à la nomination de Mohamed Mezaache en qualité de nouveau directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes.

Un segment délicat comme son nom l’indique et qui laisse entendre un redéploiement des services de contrôle économique notamment dans les circuits de l’importation où la revente en l’état est placée sous la loupe ces dernières temps.

Selon ce que le ministre a déclaré en la matière, l’objectif consiste à lutter contre les monopoles et les situations de rétention illicite de produits de consommation.

Il parle d’un niveau supérieur dans l’approche de contrôle et de garantie des droits du consommateur ainsi que la préservation du pouvoir d’achat.

D’ici là, il faut espérer que le niveau de disponibilité et de prix soit conforme à la réalité du marché…

R.A

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer