le Makhzen tente le sabotage économique de l’Algérie: Arrestation d’un réseau de faux billets

Outre l’empoisonnement volontaire de notre jeunesse par le cannabis marocain, et le financement occulte du terrorisme au sahel, les fake news et tout un réseau de cyber criminalité pour s’attaquer aux institutions de l’Etat Algérien , le makhzen a dépassé toutes les lignes rouges dans ses tentations de guerre déclarées à l’Algérie en introduisant une importante somme de  fausse monnaie à travers les circuits de la contrebande.

Le voisin semble passer à une étape plus poussée dans ses tentatives de déstabilisation visant notre pays. Son mode opératoire vient désormais se décliner sous forme ‘d’attaque économique censée semer le doute sur le marché et provoquer un état de panique.

Un réseau criminel composé de six (06) individus a été démantelé, ce lundi au niveau de la zone frontalière de Oued Bounaïm, commune de Bab El Assa, daïra de Maghnia (Tlemcen) par les services de la Gendarmerie nationale et les Garde-frontières.

les individus arrêtés avaient en leur possession d’énormes sommes d’argent en monnaie nationale (billets de 1000 et 2000 dinars algériens), la somme s’éleve à quatre (04) milliards et 108,5 millions de centimes, dont une partie en faux billets estimée à trois (03) milliards et 93 millions de centimes, qu’ils ont tenté d’introduire et faire circuler avec la complicité des réseaux criminels marocains. L’annonce a été faite par le ministère de la Défense nationale (MDN).

« Cette opération de qualité, menée par les unités de l’Armée nationale populaire, s’inscrit dans la dynamique des efforts visant à mettre en échec toute tentative de financement et de soutien aux mouvements subversifs qui tentent de porter atteinte à la sécurité et la stabilité du pays, et à semer la confusion et la discorde parmi les fils du même peuple, ainsi qu’à commettre des actes de sabotage et à épuiser les ressources de l’économie nationale, notamment en inondant le marché national en faux billets », ajoute le communiqué du MDN.

Nadi. K

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer