Lakhdar Brahimi considère que la France n’a pas perdu la guerre d’Algérie.

Il remet en cause les sacrifices de nos valeureux martyrs.

« On devrait élever une statue au silence. » Thomas Carlyle avait bien raison. En effet, souvent, vaut mieux ne rien dire que de sombrer dans les stupidités.

Lakhdar Brahimi, l’ancien diplomate aurait pu faire de même, si c’était pour remettre en cause, un combat de tout un peuple pour le recouvrement de son indépendance nationale.

Dire dans un entretien à un média…français, Le Monde, que la France n’avait pas été défaite (militairement et politiquement) en Algérie, et «préférer » ainsi plier bagages après 130 longues années de colonialisme barbare, c’est tout simplement renier  l’Histoire des siens, des nôtres.

Lakhdar Brahimi ne connait-il pas vraiment l’Histoire de son pays ?

Pour le diplomate « chevronné », qu’il est, la question ne se pose pas. Sauf que là, comme lui, comme beaucoup d’autres, c’est fait exprès d’occulter des vérités avérées et vérifiées, d’autant que les Français, eux mêmes reconnaissent le fait qu’ils n’ont pas été «suppliés» pour quitter l’Algérie. Ils ont été contraints à le faire. Au prix fort d’ailleurs.

Dans ce cas, Lakhdar Brahimi se rendra sans nul doute, que même Charles Gaulle avait dévoilé, le 14 juin 1960, sa préférence explicite pour une «Algérie algérienne», puis le 4 novembre suivant, pour une «République algérienne».

Après le référendum du 8 janvier 1961, où le oui à l’autodétermination l’emporte à 75,2%, il décide alors de reprendre contact avec le FLN, comme seul interlocuteur pour négocier l’avenir de l’Algérie.

Quelle mouche a donc piqué Lakhdar Brahimi ? On ne le saura peut-être jamais. Ce qui est par contre sûr et même certain, c’est que l’ancien diplomate, ancien ministre des AE qui ne maîtrise aucunement le langage algérien, a été là pour les Algériens, mais pour blanchir l’image de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika, avant que ce dernier ne soit emporté par la contestation populaire en avril 2019.

« Abdelaziz Bouteflika jouit de toutes ses facultés mentales et intellectuelles », avait-il affirmé dans l’une de ses déclarations.

Il sera chassé lui aussi par ce peuple dont il semble ne rien connaitre.

Y.O

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer