Laagab: création de deux attestations de reconnaissance au profit des médias et des journalistes

Le ministre de la Communication, Mohamed Laagab, a annoncé, samedi à Alger, la création de deux attestations de reconnaissance au profit des établissements médiatiques et des journalistes, et ce, à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de la presse.

Présidant l’ouverture des travaux de la Conférence sur « L’information et les défis actuels », organisée à l’occasion de la Journée nationale de la presse au Centre international de conférences (CIC) Abdelatif-Rahal, le ministre a annoncé la création d’une attestation de reconnaissance du leadership médiatique en faveur des établissements médiatiques et d’une attestation d’excellence médiatique récompensant les journalistes qui se distinguent par leur travail.

La célébration de la Journée nationale de la presse, coïncidant cette année avec la Journée internationale des personnes handicapées, il a été décidé de distinguer plusieurs journalistes issus de cette catégorie, a indiqué M. Laagab, qui a salué les sacrifices et les efforts constants des journalistes algériens.

Après avoir rappelé le Prix du président de la République du journaliste professionnel, dont c’est la 9e édition, cette année, le ministre a mis en avant les réalisations en matière législative en faveur du secteur.

M. Laagab a en outre souligné « la concrétisation des engagements électoraux du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune », en voulant pour preuve « l’adoption par le Parlement algérien, la semaine dernière, de la loi relative à l’activité audiovisuelle et de la loi relative à la presse écrite et à la presse électronique ».

A ce propos, le ministre de la Communication a assuré que le président de la République ne s’arrêtera pas là, mais œuvrera à réaliser d’autres acquis au profit du secteur de l’information, à l’instar de « Dzaïr Media City », dont il a posé la première pierre le 5 juillet 2023.

Concernant la conférence sur « L’information et les défis actuels », M. Laagab a fait observer qu’elle intervenait sur fond de mutations géopolitiques mondiales, évoquant la percée réalisée par la cause palestinienne suite à l’agression barbare sioniste contre Ghaza, qui a révélé le traitement non professionnel et immoral de la presse occidentale en général, ainsi que le conflit entre la Russie et l’Ukraine, qui a entraîné une transformation radicale de la pratique médiatique à l’échelle mondiale.

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer