La plateforme numérique «Tawassol», nouveauté du ministère du travail

Le secteur du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale s’est doté d’une nouvelle plateforme « Tawassol », lancée mardi à Alger, dans le but de développer les mécanismes de coordination entre le secteur, le Conseil supérieur de la jeunesse et l’Observatoire national de la société civile.

Présidant une journée d’information sur la numérisation du secteur, en compagnie de la ministre de la Numérisation et des Statistiques, Meriem Benmouloud, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Fayçal Bentaleb, a souligné que cette plateforme numérique visait à améliorer les mécanismes de coordination et de communication entre les instances consultatives, comme le Conseil supérieur de la jeunesse (CSJ) et l’Observatoire national de la société civile (ONSC), en vue de renforcer la prise en charge des préoccupations des citoyens, en général, et des jeunes, en particulier.

Le ministre a également annoncé le lancement d’un portail électronique « Khadamati » regroupant les différentes plateformes développées par le secteur du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, en vue de « renforcer la transparence et conférer davantage de flexibilité aux services assurés aux usagers du secteur », notamment les plateformes destinées aux assurés sociaux, aux bénéficiaires de l’allocation chômage et aux retraités.

Le nouveau portail électronique permettra également de réduire les délais de prise en charge des préoccupations des citoyens auxquels il évitera les désagréments du déplacement vers les structures du secteur.

Pour sa part, la ministre de la Numérisation et des Statistiques a fait état d’un projet de stratégie nationale de numérisation et de son plan d’action 2024-2029, en cours de concrétisation par son département, outre un projet de loi régissant et régulant la numérisation en Algérie.

La numérisation a pour objectif d' »asseoir un nouveau modèle de gestion de l’administration et des instances publiques permettant d’améliorer la relation entre l’administration et le citoyen et de simplifier les procédures administratives en assurant des prestations rapides et de qualité », a affirmé Mme Benmouloud.

S’exprimant à cette occasion, le président du Conseil supérieur de la jeunesse, Mustapha Hidaoui, a souligné que la nouvelle plateforme numérique « Tawassol » était un mécanisme à même de créer une synergie avec le secteur du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, l’objectif étant de renforcer la prise en charge des préoccupations des jeunes, en termes d’emploi notamment.

La plateforme facilitera l’accès du CSJ aux différentes données et lui permettra de formuler des propositions en la matière, a-t-il ajouté.

De son côté, le président de l’Observatoire national de la société civile, Noureddine Benbrahem, a mis l’accent sur l’importance de ces plateformes numériques pour développer le mécanisme de partenariat et consacrer la culture numérique dans la société.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer