La journaliste Houria Ayari n’est plus.

Elle soulignait à juste titre l’ingratitude de ce métier qui consomme et abandonne ses propres enfants.
La direction générale de la communication de la présidence de la république a publié un message de  condoléances à la famille de la défunte.

Qu’elle repose en paix et courage à ses proches.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer