La guerre est déclarée au sein de la FAF !

Après les récentes déclarations à la presse du membre du bureau fédéral, Amar Bahloul à l’encontre du président de la FAF, Charaf Eddine Amara (Il a décidé de reporter sa démission), celui-ci a décidé de réagir et contre attaquer en prenant une série de mesures contre l’actuel président de la Ligue régionale d’Annaba ainsi que son acolyte, Mouldi Aissaoui.

En effet, Amara a décidé tout bonnement de suspendre les deux hommes et geler leur activité au sein du BF :

« Le Président de la Fédération Algérienne de Football (FAF), Monsieur CHARAF-EDDINE Amara, en vertu des prérogatives qui lui sont conférées, notamment l’article 39.2 des statuts de la Fédération, a signé, aujourd’hui 10 avril 2022, des décisions portant suspension provisoire de deux membres du Bureau fédéral, en l’occurrence messieurs Mouldi Aïssaoui et Amar Bahloul.
La suspension provisoire des deux membres, au titre des mesures strictement conservatoires, concerne toutes leurs fonctions au sein du BF de la FAF et a pour suite directe et naturelle, dès sa prise d’effet, d’interdire l’exercice de toute activité liée directement ou indirectement à la fonction de membre du BF.
Ladite suspension provisoire a également pour conséquence d’« interdire toute déclaration sur quelconque question concernant le fonctionnement et les décisions, passées ou à venir, de la FAF.»

La décision prise par le Président de la FAF a été motivée par le constat d’atteintes répétées à l’obligation de réserve imposée par les statuts de la Fédération et pesant sur chacun des membres du BF.

L’article 35.7 desdits statuts dispose : « A l’exception du Président ou du Porte-Parole de la FAF, les membres du Bureau fédéral sont tenus à l’obligation de réserve en dehors du cadre intérieur de la Fédération. Tout manquement à cette obligation sera considéré comme faute grave et traité comme tel. »

Il est, par ailleurs, précisé dans le rendu de la décision que la suspension vaut jusqu’à la décision qui sera rendue par l’organe juridictionnel compétent », a indiqué la FAF dans un communiqué ce dimanche soir.

Selon nos informations, Bahloul et Aissaoui envisagent de riposter contre cette décision et entendent saisir le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrezak Sebgag afin qu’il puisse intervenir dans ce conflit qui secoue l’instance fédérale.

A noter enfin que Charaf Eddine Amara a décidé de programmer la réunion mensuelle du bureau fédéral dans la soirée du dimanche 17 avril.

Il sera question notamment de préparer l’organisation de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) ainsi que celle de l’AG élective (AGE). Une réunion que plusieurs membres du BF envisagent de boycotter.

R. A.

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer