JO : Fethi Nourine et son entraineur suspendus !

Comme annoncé précédemment, le judoka algérien, Fethi Nourine s’est retiré du tournoi
(-73kg) des Jeux olympiques de Tokyo 2021, afin de ne pas avoir à affronter un adversaire israélien qui figurait dans sa partie de tableau.

Et la réaction de la fédération internationale de judo ne s’est pas faite attendre, puisque celle-ci a annoncé ce samedi que l’athlète algérien est suspendu provisoirement lui et son entraîneur, Amar Benyekhlef, ancien médaillé olympique.

Fethi Nourine et son entraîneur sont suspendus provisoirement, en attente d’une décision de la commission de discipline qui va devoir statuer sur leur cas :
« A la suite du tirage au sort de la compétition de judo aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, Fethi Nourine (-73kg) et son entraîneur Amar Benyekhlef ont fait des déclarations individuelles aux médias annonçant leur retrait de la compétition pour éviter de rencontrer un athlète israélien lors de l’événement. La réponse immédiate du comité exécutif de la FIJ a été de former une commission d’enquête qui a confirmé tous les faits, conduisant à une suspension temporaire de l’athlète et de l’entraîneur et de confier l’affaire à la commission disciplinaire de la FIJ pour une enquête plus approfondie, un jugement et une sanction finale au-delà des Jeux Olympiques », indique un communiqué de la Fédération internationale de judo.

Le comité international olympique (CIO) et le Comité olympique algérien ont été notifiés de cette annonce de la Fédération internationale de judo. Les accréditations de Fethi Nourine et de son entraîneur, Amar Benyekhlef auraient  été retirées dans la foulée par les responsables du COA et ont été priés de rentrer au pays.

R. A.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer