JM d’Oran : l’Algérie termine à la 4e place avec 53 médailles

Incontestablement, cette 19e édition des Jeux Méditerranéens, Oran 2022 fera date dans l’histoire du sport algérien.

Nos athlètes ont performé et marqué par leur talent cette édition qui fut exceptionnelle sur le plan résultat mais aussi organisationnel. Avec pas moins de 53 médailles récoltées, 20 en or, 17 en argent et 16 en bronze, l’Algérie qui termine à la 4e place du classement général sur 24 nations participantes, aura pulvérisé son précédent record dans ces JM. 

Jusque-là en effet, la meilleure performance du sport algérien dans ces Jeux Med remontait à 2001 à l’occasion de la 14 édition qui s’est déroulée à Tunis.

Nos athlètes engagés avaient offert au pays 32 médailles, 10 en or, 10 en argent et 12 en bronze.
A Oran, nos sportifs ont fait donc honneur au pays, faisant vibrer les milliers de supporters qui ont envahi les différentes enceintes sportives pour les encourager. Si les sports collectifs n’ont pas brillé, les autres disciplines ont été à la hauteur, plus même.

La boxe, l’une des disciplines les plus suivies par le public algérien a été pourvoyeuse en médailles d’une manière extraordinaire puisque pas moins de 13 breloques ont été remportées, dont 5 en or et 5 en argent.

Le Karaté fut au rendez-vous lui aussi avec six médailles gagnées dont 4 en or avec une mention spéciale aux féminines, qui ont fait vibrer la salle du centre des conventions.

Le judo pour sa part a offert au pays 4 médailles, dont une en or soulevée par le porte-drapeau, Messaoud Driss, qui à l’occasion permettait à l’Algérie de renouer avec l’or dans cette discipline après 13 ans d’attente.

L’Athlétisme, la discipline clé, là aussi, les athlètes algériens ont brillé, offrant à l’Algérie plusieurs médailles, notamment en or grâce à Sedjati, Tabti, Afer, Triki et les autres…
En lutte, Bachir Sid Azara a remporté la seule médaille d’or algérienne alors qu’Ishak Ghaiou et Abdelkrim Oukali ont eu l’argent.

Mention spéciale pour l’escrimeuse Saoussen Boudiaf qui a permis à l’Algérie de remporter une première médaille d’or historique dans cette discipline, à Jaouad Syoud pour ses trois médailles en natation dont une en or, à nos badistes, Koceila Maameri et Youcef Medel et enfin, à nos haltérophiles, à leur tête, Walid Bidani, toujours présent lors des grands rendez-vous.

A noter que l’Italie termine en tête du classement des meilleurs nations dans ces Jeux avec 159 médailles obtenues, dont 48 en or, suivie de la Turquie et la France.

R. A.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer