Il marque sa reconnaissance à Tebboune : Rachid Nekkaz reprend ses droits…

Il s’en va reconnaissant.

Diminué par la maladie , Rachid Nekkaz que l’on reconnaît difficilement sur la photo publiée sur sa page Facebook,le faisant apparaître totalement affaibli, tient à marquer sa reconnaissance au président de la république Abdelamdjid Tebboune.

« En 24 heures, le chef de l’État a mis fin à 9 ans de souffrances » écrit Nekkaz , remerciant le président Tebboune qui a permis à l’ex opposant de se faire délivrer tous ses documents administratifs.

Rachid Nekkaz rappelle en effet qu’il était pratiquement sans papiers, interdit d’État civil puisqu’il se faisait systématiquement refuser tout renouvellement de ses pièces administratives , du permis de conduire au passeport.

Situation qui durait depuis 2014 alors qu’il s’était particulièrement distingué dans son opposition ouverte contre le régime de Bouteflika. Il avait fait l’objet d’une interdiction de se faire délivrer tout document administratif ou d’état civil , et ce sur instruction de Ahmed Ouyahia, alors chef du gouvernement , selon ce que souligne Nekkaz sur sa page Facebook.

Ce n’est qu’aujourd’hui qu’il a pu disposer de tous ses documents, lui qui sort fraîchement d’une intervention chirurgicale dictée par l’urgence et qu’il a subie dans une clinique à Chlef.

Ainsi , le cauchemar administratif prend fin . Après « les grâces présidentielles exceptionnelles et la levée de l’ISTN , je retrouve mes droits de citoyen algérien…» écrit Nekkaz qui ajoute que «ce que vient d’entreprendre le président Tebboune, aucun homme politique n’a eu le courage de le faire,  et je tiens à ce titre en ma qualité de citoyen à l’en remercier…»

Pour rappel, Rachid Nekkaz , farouche opposant au style Singulier , sillonnant toute l’Algérie pour dénoncer la gestion chaotique du régime Bouteflika s’etait engagé il y a quelques mois à se retirer de la vie politique.

E.R

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer