Gisement de Gara Djebilet: Cap sur la valorisation des richesses nationales

Inaugurant le site, Tebboune parle d'un «jour historique..»

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a procédé, jeudi à Tindouf, à la pose de la première pierre du projet de la voie ferrée Bechar-Tindouf-Gara Djebilet, longue de 950 km, dans le cadre de sa visite de travail dans la wilaya.

Le président Tebboune a, à cette occasion, mis l’accent sur la nécessité de respecter les délais de réalisation de ce mégaprojet stratégique, fixés à 30 mois, soulignant que l’avenir de l’Algérie est intimement lié à la mine de Gara Djebilet, laquelle permettra, a-t-il poursuivi, d’économiser trois milliards USD de la facture d’importation du fer.

La ligne ferroviaire Gara Djebilet-Tindouf-Béchar destinée notamment au transport du minerai, revêt une importance capitale en termes de développement, compte tenu du rôle de cet axe vital dans la dynamique économique sans précédent que doit connaitre la région Sud-Ouest du pays, et sa contribution dans l’exploitation et la valorisation des richesses minières.

Selon des cadres locaux ainsi que d’universitaires à Tindouf, interrogés par l’APS, cet ambitieux projet a une grande importance pour le développement économique à travers l’acheminement du minerai de fer vers les installations industrielles d’autres régions du pays, en concrétisation de la démarche de l’Etat visant à valoriser les ressources minières dans la wilaya de Tindouf qui constitue la porte de l’Algérie vers la région Ouest africaine.

Retenue au titre de la stratégie de l’Etat visant la valorisation des richesses minières pour impulser le développement économique, cette ligne de chemin de fer est susceptible de réduire les frais de transport du minerai de fer vers les différentes entités industrielles d’autres régions et de propulser la dynamique économique nationale, a indiqué, le directeur des Travaux publics de la wilaya de Tindouf, Abdelkrim Belkacem.

Gara Djebilet : Le plus grand gisement d’après Indépendance.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, est arrivé, quelques heures auparavant, au site de Gara Djebilet, pour poser la première pierre du projet de réalisation d’une usine de traitement primaire du minerai de fer extrait de la mine de Gara Djebilet, dans le cadre d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tindouf, au cours de laquelle il inaugurera et inspectera plusieurs projets vitaux de développement.

Après avoir visionné une présentation vidéo sur le fonctionnement de la mine, les perspectives de son développement et les retombées positives de son exploitation, le Président Tebboune a déclaré que «c’est un jour historique et nous avons atteint une étape importante» dans ce projet, appelant à l’accélération de la cadence de travail et à l’exploitation optimale des ressources de la mine.

«La mine créera une nouvelle vie économique et sociale», a poursuivi le président de la République, soulignant la nécessité d’intensifier les efforts pour «répondre à nos grands besoins et se tourner vers l’exportation, d’autant que le produit algérien est de qualité et demandé à l’étranger».

L’exploitation de ce mégaprojet impulserait ainsi, le développement du secteur minier national ainsi que l’Industrie nationale. Elle permettrait, outre l’accélération du processus de développement du Sud-ouest du pays via des projets connexes, d’ouvrir de larges perspectives d’exportation.

En plus de ses retombées attendues sur le développement, ce gisement qui recèle des réserves de l’ordre de 3,5 milliards de tonnes, est devenu un modèle parmi les projets de développement intégrés, et dont le président de la République a insisté à maintes reprises sur sa concrétisation dans le cadre d’une approche «intégrée et dans la complémentarité», avec les autres projets industriels et les infrastructures connexes.

Y.O

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer