Génocide sioniste à GAZA: la colère du SG de l’ONU…

« Le monde en a assez » de « ce cauchemar sans fin », a déclaré samedi le Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres au point de passage de Rafah, aux portes de la bande de Ghaza, soumise à une agression génocidaire sioniste depuis plus de cinq mois.

« Je me fais l’écho de la grande majorité du monde qui en a vu assez. Qui en a assez », a dit à la presse M. Guterres depuis le côté égyptien du point de passage de Rafah.

« A Ghaza, les Palestiniens sont englués dans un cauchemar sans fin », a-t-il ajouté.
Il a déploré les « maisons détruites, les familles et les générations entières disparues ainsi que la faim et la famine qui planent au-dessus de la population ».

Le secrétaire général de l’ONU a de nouveau appelé à un cessez-le-feu.

« Rien ne justifie la punition collective subie par le peuple palestinien. Maintenant plus que jamais, il est temps d’un cessez-le-feu humanitaire immédiat », a-t-il lancé.

Cinq mois et demi d’une agression sioniste dévastatrice ont plongé la bande de Ghaza, assiégée et au bord de la famine, dans une situation humanitaire catastrophique.

Le bilan de l’agression génocidaire sioniste contre la bande de Ghaza s’est alourdi samedi à 32.142 martyrs et 74.412 blessés depuis le 7 octobre dernier, a indiqué  le ministère palestinien de la Santé.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer