GECF: le rôle du gaz dans l’accompagnement des énergies du futur…

Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, a affirmé, vendredi à Alger, que la Réunion ministérielle extraordinaire du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF), en prélude à la tenue, samedi, du 7e Sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement, a été « très fructueuse » et « empreinte de dialogue et de coopération ».

Dans une déclaration à la presse avec le Secrétaire général du GECF, M. Mohamed Hamel, au terme de la réunion, à laquelle ont participé les ministres de l’Energie des pays membres et des pays observateurs, M. Arkab a précisé que « cette réunion, très fructueuse, nous a permis d’évoquer l’importance de l’industrie gazière pour la prochaine période, le rôle du gaz dans l’accompagnement des énergies du futur et des énergies nouvelles et renouvelables, ainsi que le rôle que jouera cette ressource à long terme dans l’accompagnement des énergies renouvelables et des nouvelles technologies de l’industrie gazière ».

Les participants à la Réunion extraordinaire, présidée par l’Algérie, ont soumis les résultats de leurs travaux à la Réunion du Sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement du Forum, a-t-il fait savoir.

Mettant en avant le rôle de l’Institut de recherche sur le gaz (GRI) du GECF, inauguré jeudi à Alger, M. Arkab a estimé que cet institut international de recherche « accompagnera toutes les recommandations en faveur de la préservation de l’environnement et de l’utilisation à bon escient du gaz ».

Le ministre de l’Energie et des Mines s’est, par ailleurs, félicité de la distinction de la société nationale des hydrocarbures Sonatrach, qui a décroché le 1er Prix du GECF, en marge de la Réunion extraordinaire, pour « ses grandes réalisations dans l’industrie et le développement du gaz liquéfié et des champs grâce à l’utilisation des technologies de pointe ».

Dans la catégorie des personnalités, le GECF a distingué l’Algérien Ali Hached, expert en énergie, ancien vice-président de Sonatrach et ancien conseiller du ministre de l’Energie, pour sa grande contribution au développement de l’industrie gazière en Algérie, a ajouté M. Arkab.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer