France: l’Assemblée nationale vote une résolution condamnant les massacres du 17 octobre 1961

L’Assemblée nationale française a approuvé jeudi une proposition de résolution qui « condamne la répression sanglante et meurtrière des Algériens commise sous l’autorité du préfet de police Maurice Papon le 17 octobre 1961 » à Paris, au cours de laquelle des centaines de manifestants pacifiques sont tombés en martyrs, selon des historiens.

Soixante-sept députés ont voté pour et 11 contre, issus des rangs du Rassemblement national (extrême-droite), a-t-on précisé.

Le texte « souhaite », en outre, « l’inscription d’une journée de commémoration (de ce) massacre » à « l’agenda des journées nationales et cérémonies officielles ».

L’écriture du texte a fait l’objet d’un « travail de réécriture à la virgule près » avec le parti présidentiel et l’Elysée pour parvenir à une version qui convienne à l’exécutif, raconte la députée écologiste Sabrina Sebaihi, à l’origine du texte.

Le fait d’inscrire une journée de commémoration à l’agenda des journées officielles et cérémonies a aussi donné lieu à « une bataille de plusieurs mois et finalement on s’est mis d’accord », affirme-t-elle.

Un ex-député ayant participé au travail, Philippe Guillemard, confirme que les échanges ont été « nombreux » et que la proposition de résolution a été « ciselée mot par mot ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer