Financement de l’agriculture: Réunion interministérielle

Le ministre des Finances, M. Laaziz Faid, et le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, M. Youcef Cherfa, ont présidé conjointement, dimanche à Alger, une réunion de concertation interministérielle visant à identifier et à lever les obstacles liés à l’exécution et au financement des programmes d’investissement du secteur de l’agriculture, indique un communiqué du ministère des Finances.

Au cours de cette séance de travail collaborative, tenue au siège du ministère des Finances, « les ministres ont examiné de près les défis auxquels est confronté le secteur de l’agriculture, mettant en lumière l’importance stratégique de ce dernier pour notre économie nationale », explique la même source.

Des discussions « approfondies » ont eu lieu afin de développer des solutions concrètes pour surmonter les contraintes actuelles et libérer le plein potentiel du secteur agricole, ajoute-on.

Au cours de cette réunion, M. Faid a réaffirmé « l’engagement de son département à soutenir vigoureusement le secteur de l’agriculture en accompagnant le secteur dans une vision reposant sur le nouveau mode de gouvernance des finances publiques », mettant en avant « la nécessité de planifier, programmer et diversifier les sources de financement pour assurer une croissance durable du secteur ».

De son côté, M. Cherfa a insisté sur « l’impératif de garantir la sécurité alimentaire du pays », soulignant « l’importance d’une coopération étroite entre toutes les parties prenantes pour assurer la stabilité du marché et la disponibilité continue des produits alimentaires de base ».

Les engagements pris au cours de cette réunion comprennent « des mesures financières ciblées, et des initiatives visant à renforcer la résilience du secteur face aux fluctuations du marché international et aux changements climatiques », assure le communiqué.

Les ministres ont souligné leur « détermination à créer un environnement propice à la croissance durable de l’agriculture, favorisant ainsi la sécurité alimentaire nationale.

Les deux ministres ont exprimé « leur volonté continue de travailler main dans la main avec les acteurs du secteur, pour assurer son développement tout en répondant aux besoins essentiels des citoyens ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer