FAF: le président Charaf-Eddine Amara jette l’éponge

Comme annoncé précédemment, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Charaf-Eddine Amara a annoncé ce jeudi sa démission de son poste, à l’issue de l’échec de l’équipe nationale à se qualifier à la Coupe du monde 2022 au Qatar (21 novembre – 18 décembre).

«Aujourd’hui, je prends acte de me retirer», a indiqué Charaf-Eddine lors d’un point de presse tenu au siège de la FAF à Dely Brahim (Alger), estimant que l’élimination de l’équipe nationale «ne doit pas être perçue comme un drame national, même s’il s’agit d’une déception populaire».

Mohamed Maouche, vice-président assurera l’intérim, le temps d’élire un nouveau président.
Le président de la FAF s’est exprimé peu après la réunion extraordinaire du Bureau fédéral de la FAF, convoqué pour «étudier la situation» suite à l’élimination des «Verts» du Mondial 2022.
Vainqueur en match aller vendredi face au Cameroun à Douala (1-0), l’équipe nationale s’est inclinée, à la surprise générale, mardi au stade Mustapha-Tchaker de Blida (1-2) dans le temps additionnel des prolongations.

R.S

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer